Repenser la production des espaces publics contemporains au Vietnam. Réflexions à partir de Hồ Chí Minh Ville

Par Marie GIBERT-FLUTRE

MCF en Géographie, UFR LCAO, Université Paris-Diderot

© M. Gibert-Flutre, 2017

Résumé de la présentation 

À rebours des formes bâties les plus visibles, les espaces publics des villes vietnamiennes constituent autant de « creux de la ville », des espaces d’entre-deux parfois considérés comme un manque à gagner dans le cadre d’une valorisation foncière métropolitaine exacerbée. Menacés dans leurs formes quotidiennes les moins spectaculaires – petits carrefours, ruelles, parcs miniatures, morceaux de trottoirs –, les espaces publics sont aussi, paradoxalement, de plus en plus plébiscités pour devenir des marqueurs métropolitains, susceptibles d’incarner l’identité de villes aux formes de plus en plus « génériques » 

Fondés sur mes recherche de terrain de thèse (2014) et de post-doctorat (2015-2016) à Hồ Chí Minh Ville, ma présentation propose un travail réflexif, de déconstruction scientifique du concept d’espace public, afin de mettre au jour les apriori inconscients qui le traversent, du fait même de son contexte initial de production, en commençant par rappeler que le concept d’espace public est le fruit d’un construit historique situé, véhiculant un idéal normatif hérité de son contexte de production européen. De ce fait, l’application directe de ce concept – et des présupposés qui l’accompagnent plus ou moins consciemment – présente un grand nombre de limites sur les terrains d’étude étrangers à ce cadre initial de production, en particulier dans le cas vietnamien. 

L’exploration de ce terrain extra-européen constitue donc une invitation à repenser le concept d’espace public dans sa complexité et sa richesse, en le délocalisant. Par la diversité des formes qu’ils prennent et des usages citadins qu’ils génèrent, les espaces publics des villes vietnamiennes permettent de dépasser une lecture binaire de la métropolisation, opposant grands projets et petites formes urbaines héritées, promoteurs immobiliers internationaux et habitants, échelle métropolitaine et échelle locale, hyper-centre et quartiers résidentiels. 

© M. Gibert-Flutre, 2017

 

Pour aller plus loin, sélection de références bibliographiques récentes de l’auteur sur le sujet : 

– GIBERT-FLUTRE Marie, « Rethinking Metropolitan Production from its Underside: A View from the Alleyways of Hồ Chí Minh City », Environment and Planning A: Economy and Space, 2018, p. 19. 

– GIBERT-FLUTRE Marie, « Blurring the Boundaries: Rethinking Public Space from Ho Chi Minh City’s Streets and Alleyways », in Catherine EARL (dir.), Mythbusting Vietnam. Facts, Fictions, Fantasies, Copenhagen, NIAS Press, 2018, pp. 23-44. 

– GIBERT-FLUTRE Marie, « La transition urbaine », in Benoît TREGLODE DE (dir.), Histoire du Viêt Nam de la colonisation à nos jours, Éditions de la Sorbonne, 2018, pp. 161-179. 

– GIBERT-FLUTRE Marie, « Pour une micro-géopolitique des espaces publics ordinaires à Hồ Chí Minh Ville » (édition bilingue : Towards a micro-geography of ordinary public spaces in Hồ Chí Minh City), Éditorial du GIS Études asiatiques, 2017, [En ligne], URL : http://www.gis-reseau-asie.org/les-articles-du-mois/pour-une-micro-geopolitique-des-espaces-publics-ordinaires-chi-minh-ville-gibert-marie 

– GIBERT-FLUTRE Marie, « Trame viaire et espace public, Ho Chi Minh Ville sous tension » (édition bilingue : The road network and public space, tension in Ho Chi Minh City), Adp Villes en développement, n°108, 2017, [En ligne], URL : https://www.ville-developpement.org/bulletins-villes-en-developpement/bulletin-n-108-decembre-2017-voirie-et-usages-divers 

– GIBERT Marie, MUSIL Clément, PEYVEL Emmanuelle et SEGARD Juliette (dir.), « Producing and Living the City in Vietnam », IIAS Newsletter, 2016, no 73, pp. 28-43. [En ligne], URL : https://iias.asia/sites/default/files/IIAS_NL73_02.pdf 

– GIBERT Marie et SEGARD Juliette, « L’aménagement urbain au Vietnam, vecteur d’un autoritarisme négocié », Justice spatiale, Spatial justice, 2015, no 8. [En ligne], URL : http://www.jssj.org/article/lamenagement-urbain-au-vietnam-vecteur-dun-autoritarisme-negocie/ 

– GIBERT Marie, Les ruelles de Hồ Chí Minh Ville (Việt Nam), Trame viaire et recomposition des espaces publics, Thèse de doctorat en géographie, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Paris, 2014, 687 p. 

 

À écouter, émission de radio en podcast sur le thème 

GIBERT-FLUTRE Marie, 2017, « Espace(s) Public(s) : Déguerpissez ! Quand les autorités « valorisent » les métropoles », Émission Cultures Monde, France Culture, Paris, 14 septembre 2017.

 


Droits d’auteur

Licence Creative Commons


Giang-Huong Nguyen

Giang-Huong Nguyen Chargée de collections en Langues et Littératures d'Asie du Sud-Est Bibliothèque nationale de France

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.