Pham Van Ky et son œuvre: un taoïsme littéraire

Couverture de l’ouvrage Pham Van Ky et son œuvre : un taoïsme littéraire, Demopolis, 2018

NGUYEN Giang-Huong (dir.), Pham Van Ky et son œuvre : un taoïsme littéraire, Paris, Demopolis, coll. « Quaero », 2018.

Né en 1910, Pham Van Ky est le premier Vietnamien à introduire, grâce à un fond de pensée taoïste et à un sens aigu de la complémentarité des opposés, un moment d’altérité vietnamienne dans la littérature française. Après ses premières contributions littéraires (en poésie, dans les revues), il part en 1938 pour la France où — à l’exception d’un bref retour à Hanoï en 1970 — il s’installe à demeure, et engage une carrière (romans, théâtre) avec une audience notable dans les années 1950-1960 ; en 1961, Perdre la demeure obtient le grand prix du roman de l’Académie française. Collaborant avec la Radiodiffusion française à partir de 1947, il réalise nombre de pièces radiophoniques sur l’Extrême-Orient. Sorti du jeu éditorial, il meurt en 1992. Son œuvre apparaît encore plus riche et variée quand on explore ses papiers personnels à la BNF, un fonds qui contient de nombreux textes encore non publiés. En complétant des approches critiques par des extraits inédits, le présent ouvrage vise à rappeler l’ampleur d’une œuvre au double ancrage culturel, et à rendre justice à un auteur dont la valeur littéraire transcende les données historiques particulières et révolues qui ont déterminé son parcours.

 

  • Nombre de pages : 366

  • Prix : 34.5 €

  • ISBN : 9782354571429

  • Parution : 22 Novembre 2018

 

Accès à l’ouvrage : ici

 

Articles sur Pham Van Ky dans le carnet :

A la découverte d’un écrivain oublié : Pham Van Ky (1910-1992)

L’espace métropolitain dans Nam et Sylvie de Pham Duy Khiem et Des femmes assises çà et là de Pham Van Ky

La symbiose de cultures dans Des femmes assises çà et là de Pham Van Ky

 

Voir aussi :

Pham Van Ky à l’Académie française

Pham Van Ky sur le site data.bnf.fr

Pham Van Ky, auteur de Gallimard


Giang-Huong Nguyen

Giang-Huong Nguyen Chargée de collections en Langues et Littératures d'Asie du Sud-Est Bibliothèque nationale de France

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.