Lam Lê

Né en 1948 au Vietnam et installé en France depuis 1966, Lam Lê est auteur-réalisateur dans le cinéma français après une formation de mathématicien et d’artiste-peintre.

Révélé au festival de Cannes en 1981, son premier film Rencontre des nuages et du dragon a ouvert la voie à la possibilité d’un cinéma professionnel d’expression vietnamienne hors du Vietnam.  Le cinéma « Viêt Kiêu » ( Vietnamiens d’outre-mer) a fait des émules depuis partout dans le monde. Son film Poussière d’empire, première fiction française autorisée à être tournée en 1982 dans le Vietnam post-guerre frontière chinoise et en compétition française au festival de Venise a ouvert les portes du Vietnam post-Doi Moi (perestroïka à la vietnamienne) aux grosses productions françaises dans les années 90.

Parallèlement à ses activités de réalisateur, il est co-scénariste et directeur artistique sur des films français, intervenant en écriture de scénario et de réalisation à l’Idhec, la Femis (école nationale de cinéma français) et présente des films d’auteur du Vietnam dans les festivals en France. En 2016, il a initié et organisé pour le Festival  International de Films d’Amiens  la première rétrospective mondiale de tous les films du cinéaste Dang Nhât Minh.

Souvent sollicité, il a siégé et présidé de nombreux jurys de festivals de films en France et à l’étranger notamment le jury de courts-métrages et documentaires au Festival International de Films de Hanoi 2014 (HANIFF). Il est membre de jury du prix Canh Diêu des films vietnamiens en 2016 (Cerf Volant équivalent au César français). Invité à donner des master-class aux écoles de cinéma de Hanoi et de Ho chi Minh Ville, il entretient des liens permanents avec les professionnels de cinéma du Vietnam.

Ayant vécu l’expérience et la réalité de la colonisation, il entreprend à travers ses films un travail de passeur de mémoire pour proposer une autre interprétation du roman national français en Indochine.

Ses principaux axes de réflexion cinématographique :  chercher une esthétique et un langage cinématographiques spécifiques à l’identité vietnamienne en réaction à la représentation orientaliste et exotique de l’Indochine par l’Occident conquérant,  proposer une lecture globalisée de l’histoire des peuples dominés.

En marge de sa trilogie indochinoise, des films réalisés pour la télévision, diverses publications :

  • Adaptation des œuvres littéraires en films de cinéma  dans Ly luân phê binh [Revue Théorie et critique], Van Hoc nghê thuât [Littérature et Arts du Vietnam], N°8 2019.
  • Story board ou le fantôme graphique d’un film, « Épistémologie du dessin », coll. dir. par Agnès Callu, l’INHA (Institut national d’histoire de l’art), 2018.
  • Un film comme théâtre de mémoires, publication du Musée sur l’esclavage de Nantes, 2014.
  • A la mémoire des cong binh, les travailleurs indochinois requis de force en 39-40, publication du Sénat, 2013.
  • « La petite Cosette du Mékong » (critique du film L’odeur de la papaye verte), Libération, 09/06/1993.
  • « L’eau, élément vernaculaire des films d’Asie », Revue le Cinématographe, N°74 -1982.

 

© Lam Lê janvier 2020

 

Articles dans le carnet :

La Maison ‘cinéma(s) du Vietnam’ et le monde : le moi au singulier et au pluriel

 

Voir aussi :

Lam Lê sur le site data.bnf.fr

Page Facebook du film Cong binh

Page Facebook du film Cong binh, la longue nuit indochinoise

Articles sur Lam Lê

  • « Hai cuộc gặp gỡ với đạo diễn Lê Lâm », Điện ảnh Việt Nam, những dòng sông đều chảy, Việt Văn, NXB Hà Nội, 2019.
  • « Introduction à l’Indoc(h)inéma »par Serge Daney, Ciné-journal, Ed des Cahiers du Cinéma, 1992.
  • « Poussière d’empire, Apocalypse Nô » par Gérard Lefort, Libération,  08/09/1983.
  • « Le ciel et la terre » par Yann Lardeau, Cahiers du cinéma, N°352.
  • « Storyboard –le cinéma dessiné »,Editions Yellow Now, 1992.
  • « La stratégie du crabe farci- le découpage dessiné » par Alain Riou, Le Matin, 07/10/83
  • Etc…

Liens web vers ses films :

 Entretien : https://www.universcine.com/articles/france-maratre-patrie-entretien-avec-lam-le

  • Masterclass de storyboard  – Festival d’Amiens 2015

  •   Discours au Sénat du 13/10/2013


Giang-Huong Nguyen

Giang-Huong Nguyen Chargée de collections en Langues et Littératures d'Asie du Sud-Est Bibliothèque nationale de France

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.