Henri Copin

Après une jeunesse vécue au Vietnam et au Cambodge, Henri Copin a consacré ses recherches à la connaissance et aux représentations
de l’Indochine dans la littérature française, à l’imaginaire colonial et post colonial français, à l’altérité et à la perception de l’Ailleurs et de l’Autre, en Asie et en Afrique. Agrégé de l’université, thèse sur L’Indochine dans la littérature française des années vingt à 1954, Exotisme et altérité, (Paris Sorbonne, 1994). Auteur d’ouvrages, articles et communication, il contribue à L’Encyclopédie de la colonisation française, aux Indes Savantes.

Articles publiés dans le carnet :

L’ ‘Annamite’ comme sujet du roman indochinois écrit en français, dans De la rizière à la montagne, de Jean Marquet, et dans Souvenirs d’un étudiant, de Nguyên Van Nho


Giang-Huong Nguyen

Giang-Huong Nguyen Chargée de collections en Langues et Littératures d'Asie du Sud-Est Bibliothèque nationale de France

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search