Henri Copin

Après une jeunesse vécue au Vietnam et au Cambodge, Henri Copin a consacré ses recherches à la connaissance et aux représentations
de l’Indochine dans la littérature française, à l’imaginaire colonial et post colonial français, à l’altérité et à la perception de l’Ailleurs et de l’Autre, en Asie et en Afrique. Agrégé de l’université, thèse sur L’Indochine dans la littérature française des années vingt à 1954, Exotisme et altérité, (Paris Sorbonne, 1994). Auteur d’ouvrages, articles et communication, il contribue à L’Encyclopédie de la colonisation française, aux Indes Savantes.

Articles publiés dans le carnet :

L’ ‘Annamite’ comme sujet du roman indochinois écrit en français, dans De la rizière à la montagne, de Jean Marquet, et dans Souvenirs d’un étudiant, de Nguyên Van Nho


Giang-Huong Nguyen

Giang-Huong Nguyen Chargée de collections en Langues et Littératures d'Asie du Sud-Est Bibliothèque nationale de France

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search